Comment placer son argent : étude cas pour débutants

Nous avons vu dans un autre article comment faire des économies et faire des épargnes. Mais que faire de l’argent économisé ? Les propositions sont nombreuses, et ont chacune leur point fort et leur désavantage. La question qui se pose donc, c’est comment placer son argent au mieux, de manière à ce qu’il rapporte ? Investir son argent n’est pas chose facile compte tenu des risques et fiscalités. Voici notre petite analyse des produits d’épargne et de placement disponibles.

comment placer son argent

Bien placer son argent : définir un objectif

Impossible de faire un placement avantageux sans avoir des objectifs clairs. En effet, aucune des offres existantes n’est parfaite. Le bon placement sera celui qui se rapproche le plus de vos attentes.

En voici deux qui pourront vous servir de critère de sélection :

Placer son argent pour constituer une réserve sécurisée

Principe : constituer une réserve d’argent que l’on peut puiser en cas de besoin (retraite, projet ou imprévus). Il s’agit d’un placement sans risque, exonéré d’impôts et de prélèvements sociaux. En revanche, ce type de placement est le moins profitable en matière de revenus (taux d’intérêt moindre).

Exemples : Compte courant, Livret A, Livret Bleu, Livret de Développement Durable (LDD), Livret jeune (12 à 25 ans), et Livret d’Épargne Populaire (LEP).

Placer son argent pour le multiplier

Principe : placer son argent pour qu’il rapporte au mieux. Pour ce faire, on peut :

  • Investir son argent dans l’immobilier
  • Investir son argent dans les actions européennes et faire un placement en bourse
  • Faire un placement financier qui profite au maximum des déductions fiscales et des primes

Ce type de placement est soumis à des impositions et des conditions assez strictes. Il est plus risqué que les livrets d’épargne simples.

Exemples : OPCI (organisme de placement collectif dans l’immobilier), OPCVM (organismes de placement collectif en valeurs mobilières), le Plan d’épargne en actions (PEA), etc.

La préparation à la succession, la philanthropie, et d’autres projets peuvent également constituer une raison pour faire un placement.

placer son argent

Placer son argent selon le contexte

Placer son argent à la banque est la seule qui ne comporte aucun risque. Si votre placement est défini par un contexte précis (durée et/ou montant), alors vous devez considérer cas par cas chacun des produits existants.

Choisir un placement en fonction de la durée

Placement de moins d’un an : les livrets bancaires.

Dans ce cas, choisissez entre les Livrets A, Bleu et LDD. Pour rappel, ces livrets d’épargne sont exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux. Leur rémunération reste supérieure à l’inflation. Le taux d’intérêt pour ce placement peut varier de 0,7 à 2,25 % par an.

Placement de plus d’un an

Dans ce cas, vous pouvez essayer les parts sociales des banques mutualistes qui offrent jusqu’à 3,5 % d’intérêt annuel. Si votre placement dure plus de 4 ans, pensez aux contrats d’assurance vie et aux fonds innovants. Rappelez-vous juste que les produits outre les livrets réglementés sont fiscalisés.

Choisir un placement en fonction du montant

Les produits existants ont chacun leur plafonnement et leur rentabilité. Voici quelques pistes pour savoir où placer son argent :

Faire un placement de 1000 €

Vous avez le choix entre un placement financier ou en bourse. Pour un placement sans risque, choisissez entre le Livret A et le PEL. Le placement en bourse comme le PEA n’est pas sans risque, mais présente des avantages fiscaux intéressants. Pour mieux profiter du PEA, ne faites aucun rachat avant 8 ans.

Vous pouvez placer jusqu’à 22 950 € dans les livrets A et Bleu.

Le PEA bancaire et le PEA assurance sont plafonnés à 150 000 €, tandis que le PEA PME (Petites et Moyennes Entreprises) plafonne à 75 000 €.

Le PEA classique est cumulable avec le PEA-PME. Il est donc possible de placer jusqu’à 225 000 € en PEA.

Faire un placement de 50 000 €

S’il s’agit d’un placement à court terme, pensez à l’assurance vie multirisques. Dans le cas contraire (placement à long terme), investissez dans une épargne retraite du type PERP.

Cette somme est peu significative en tant que placement immobilier. Vous pouvez tout de même l’investir dans un SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) pour souscrire des parts sociales à une société immobilière.

Faire un placement de plus de 100 000 €

L’immobilier et la pierre sont les investissements les plus rentables pour une telle somme. Placer 150 000 € dans l’immobilier vous permettra de profiter de différents dispositifs de défiscalisation en vigueur.

Conclusion

Placer son argent en banque est sans doute le moins risqué, mais aussi le moins rentable. Le placement boursier et le placement immobilier sont ceux qui rapportent le plus, mais nécessitent un peu de tact. Si vous avez plus de 50 000 € à investir, pensez à diversifier vos placements. Vous pouvez par exemple placer 10 000 € à la Banque, 20 000 € dans la société immobilière et le reste dans un placement boursier.

Be the first to comment on "Comment placer son argent : étude cas pour débutants"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*